Mario Lefebvre et Denise Joyal, Ferme Bois Mou 2001

Mario Lefebvre et Denise Joyal, Ferme Bois Mou 2001

La Ferme Bois Mou 2001 inc. est la preuve qu’il est rentable pour une ferme d'investir dans l’environnement et dans sa communauté.

Pour tous les gens qui rencontrent Mario Lefebvre et Denise Joyal et visitent leur ferme, la Ferme Bois Mou 2001 inc., il est évident que la durabilité est un élément clé du processus décisionnel en ce qui a trait à la ferme. En effet, les propriétaires sont des chefs de file et des innovateurs en matière de pratiques agricoles écologiques, et leur objectif est de bâtir un avenir sain pour leur famille, leurs voisins et la relève agricole.

« Bien vivre de l’agriculture, tout en étant en harmonie avec notre environnement et les gens qui nous entourent, est un principe important pour Denise et moi, explique Mario Lefebvre. En fait, c’est une partie intégrante de la mission de notre ferme. »

Or, cette mission les amène à investir dans de nouvelles technologies et méthodes qui protègent l’environnement, tout en augmentant la rentabilité de leur ferme.

Entre autres, ils utilisent la technique du semis direct dans tous leurs champs depuis 2006, et les résultats sont encourageants : réduction de l’utilisation de la machinerie et des coûts associés, amélioration de la structure du sol et augmentation des rendements. « Les impacts positifs du semis direct se font de plus en plus sentir, se réjouit Mario. Les effets les plus évidents sont les économies de temps et de carburant, mais il y en a bien d’autres. »

La Ferme Bois Mou a commencé par élaborer un plan agroenvironnemental de fertilisation en 1998, plan qui a depuis été révisé et mis à jour tous les automnes en consultation avec des agronomes. L’année dernière, le couple s’est inscrit au service d'images satellite de la Coop fédérée du Québec pour pouvoir appliquer la chaux et l’engrais à taux variable. Cette nouvelle technologie cartographie les champs à l'aide de codes de couleur et permet aux producteurs de voir où ils devraient rajuster le taux d’épandage pour optimiser la santé et la fertilité du sol. « Les coûts encourus pour ce service sont minimes par rapport aux économies d'engrais et de chaux réalisées », explique Mario.

La réduction des déchets et le recyclage sont des aspects importants de la mission de la ferme. Pour récupérer toute la pellicule de plastique enveloppant les balles rondes utilisées dans leur ferme, ils ont fait fabriquer un compacteur de plastique, et ils invitent les producteurs voisins à s’en servir. Ils ont également établi une relation avec l’entreprise de gestion des déchets Gaudreau Environnement pour que celle-ci récupère ce plastique, car ce n’est pas un produit que le service de collecte municipale accepte.

Pour réduire au maximum son empreinte en eau, la ferme récupère l’eau du refroidisseur à plaques pour abreuver les vaches. Les producteurs ont également installé une minuterie qui coupe le courant de la pompe advenant un bris de tuyauterie dans l’étable pour éviter le gaspillage. Selon Mario, les vaches préfèrent l’eau tiède à l’eau froide du puits.

Par ailleurs, le couple est actif au sein de la communauté agricole. Il a organisé plusieurs Journées portes ouvertes et donné des conférences sur ses pratiques agroenvironnementales. En 2014, le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec a organisé une journée d’information à leur ferme pour y discuter de leurs succès dans l’adoption de technologies de pointe favorisant la rentabilité de l’exploitation.

Mario est l’un des administrateurs du Club Action Semis Direct, où des agriculteurs échangent leurs idées et leurs expériences sur le semis direct (travail minimum du sol et sans labour). « Les progrès surviennent plus rapidement quand nous partageons nos expériences, nos réussites et nos échecs », explique-t-il.

« Il faut être à l’affût des nouvelles techniques et technologies qui pourraient être profitables pour nos fermes. » Denise et Mario s’assurent d’être au courant des conférences, symposiums ou autres événements les plus récents organisés par la communauté agricole afin de rester bien informés.

Autres pratiques durables et réalisations dignes de mention de la Ferme Bois Mou 2001 inc.

  • Le bien-être et le confort des animaux sont très importants pour ces producteurs. Ils ont changé les stalles en métal pour des stalles en plastique flexible et installé des matelas d’eau pour les vaches, afin d'améliorer leur confort et leur production.
  • L’érosion des sols est quasi inexistante à la Ferme Bois Mou. « Nous avons implanté une bande riveraine de 15 pieds tout le long des cours d’eau que nous récoltons en foin trois fois par année. Cela permet d’éviter l’érosion et crée une zone tampon pour le fumier, l’engrais et les herbicides sur un total de sept kilomètres », mentionne Mario.
  • La culture de céréales d’automne a grandement amélioré la rétention de nutriments dans le sol et réduit les coûts en herbicides en tenant les mauvaises herbes à l’écart.

« Le développement durable à la ferme est très important pour Mario et Denise, parce qu’ils veulent que leurs filles héritent d’une ferme laitière prospère exploitée dans un environnement sain », explique Alain Fournier, consultant en production laitière et élevage bovin pour le MAPAQ du Centre-du-Québec.

Lorsque leurs filles ont manifesté un intérêt pour la ferme familiale, Mario et Denise ont agrandi la taille de celle-ci par l’achat de quota en continu et l’ajout de champs de culture. Ils ont redoublé d’efforts quant à l’application de solutions agricoles durables. Leur fille aînée Patricia vient de terminer sa formation au Campus MacDonald et leur deuxième fille, Molyka, vient de terminer sa première année à l’ITA de Saint-Hyacinthe en gestion et technologies d’entreprise agricole. Quant à Kathy, la cadette, elle vient de terminer sa 4e secondaire et manifeste un intérêt pour l’agriculture.

« Nous préparons la ferme pour nos filles, indique Mario. Nous voulons qu’elles tirent profit de nos choix et qu’elles poursuivent cette forte tradition laitière. »

Apprenez-en plus sur proAction


Chargement...