Clovermead Farms Inc. Ontario

Finalistes

Korb et Kelly et les parents de Korb, Bruce et Deborah Whale,
Clovermead Farms, Inc. Ontario

À Clovermead Farms, on est très fiers du travail accompli et du fonctionnement de la ferme. Le principe clé n’est pas seulement de prendre soin de la terre, mais aussi de l’améliorer. La ferme est un exemple concret du résultat obtenu lorsque l’on combine trois facteurs décisifs – responsabilité environnementale, équité sociale et viabilité financière.

« Selon la définition même du terme ‘durable’, les projets bien exécutés seront viables à long terme, croit Korb Whale. Cependant, pour prendre de bonnes décisions d’affaires, il faut qu’un rendement économique soit atteint sur une période raisonnable. »

Les Whale apprécient leurs employés et leur offrent le dîner. Ils mangent tous ensemble et discutent des priorités et des objectifs qui tiennent compte des besoins et des préférences de chacun.

La liste des pratiques bénéfiques pour l’environnement de Clovermead Farms est longue. En 2012, les Whale ont installé un digesteur anaérobie qui transforme le fumier de vache en biogaz. À son tour, ce dernier permet de produire de l’électricité et de transformer la matière sèche en une source de litière propre et/ou en un engrais de qualité qui contient moins de graines de mauvaises herbes et de pathogènes que le fumier ordinaire. Les Whale se sont également engagés à conserver un minimum de 10 % de leurs terres à l’état sauvage, y ayant même aménagé des couloirs fauniques à l’aide de rangées d’arbres reliant entre eux les boisés et les cours d’eau. Au cours des 40 dernières années, ils ont planté environ 50 000 arbres, aux fins de gestion durable de la forêt, de stabilisation des berges et de réduction de l’érosion éolienne.

À cette ferme, on fait usage de pratiques visant à réduire les déchets, la consommation d’eau et l’énergie. Ainsi, l’eau servant à refroidir le lait est utilisée comme eau potable pour les vaches, alors que la chaleur perdue lors du refroidissement du lait est utilisée pour chauffer l’eau. Les bâtiments sont construits en tenant compte de leur fonction et de leur longévité. Ils doivent êtres solides et suffisamment flexibles pour être agrandis ou rénovés si la ferme doit être modifiée. Les Whale ont aussi recours à la ventilation naturelle ainsi qu’à l’éclairage, au chauffage et au refroidissement éconergétiques.

L’innovation et l’efficacité sont une priorité pour la famille Whale. Elle participe souvent à des projets de recherche menés par les départements de médecine vétérinaire ou de génie de l’Université de Guelph. Elle participe présentement à un projet d’atténuation des GES dirigé par l’École des sciences agroenvironnementales. « Leur intérêt pour la durabilité va bien au-delà des technologies novatrices comme la traite robotisée, le biogaz et la litière recyclée », déclarent les chercheurs Claudia Wagner-Riddle, de l’Université de Guelph, et Andy VanderZaag, d’Agriculture et Agroalimentaire Canada. Cela témoigne de leur vision de la ferme laitière comme un système intégré dans lequel les éléments nutritifs, les cultures, les vaches et les autres éléments de l’écosystème s’emboîtent. »

À Clovermead, la participation communautaire ne se limite pas à planter des arbres pour réduire les odeurs agricoles au profit des voisins, bien que les Whale le fassent à grande échelle. Ces producteurs contribuent depuis longtemps à améliorer la qualité de vie du voisinage. Par exemple, les grands-parents de Korb ont lancé le programme de recyclage collectif il y a 30 ans, transportant leurs produits à recycler, ainsi que ceux de plusieurs voisins, jusqu’à l’usine. De nos jours, ils sont toujours très engagés dans des associations locales (p. ex. Commission de commercialisation des produits agricoles de l’Ontario, Office de l’électricité de l’Ontario, hippodrome de Grand River, Highland Rugby Club, Cornerstone Renewables Inc., Biogas Association, Progressive Dairy Operators). Ils ne chôment vraiment pas!

Toutes ces activités ont profité à la ferme. Les Whale maintiennent leur rendement et n’ont plus à acheter d’engrais commerciaux. Ils admettent que l’investissement est considérable, mais la digestion anaérobie, en plus d’être une source de litière pour les vaches, élimine les semences de mauvaises herbes, les pathogènes et l’odeur. Elle produit aussi un engrais de grande qualité. De plus, elle fournit de l’électricité qu’ils peuvent vendre et de la chaleur perdue qu’ils peuvent capter! Selon eux, tout cela justifie l’investissement.

Le confort des vaches s’est amélioré au point où elles produisent environ 1 kg de lait de plus par jour, grâce à la litière propre que le digesteur fournit. Les Whale ont installé un robot trayeur DeLaval en 2007, ce qui convient à leur approche en matière de production laitière : les vaches sont libres de se faire traire lorsqu’elles le veulent et aussi souvent qu’elles le veulent. De leur côté, les producteurs peuvent consacrer davantage de temps à d’autres priorités, comme les soins des vaches et la vie familiale.

La mission de la ferme est un excellent résumé : À Clovermead Farms, on s’efforce de produire du lait de façon durable et rentable, tout en ayant du plaisir. Visionnez cette vidéo pour en apprendre plus sur Clovermead Farms!

Apprenez-en plus sur proAction


Chargement...