Salubrité des aliments

En vertu de proAction, les producteurs laitiers canadiens suivent des processus et des protocoles précis afin de réduire les risques et de prévenir les dangers en lien avec la salubrité des aliments à la ferme. En suivant ces procédures, les producteurs respectent ou dépassent les normes de salubrité strictes ainsi que la réglementation provinciale et fédérale.

Toutes les fermes doivent mettre en œuvre ces mesures afin d’assurer la salubrité de notre approvisionnement alimentaire. À cet égard, plus de 50 agents de validation formés évaluent les fermes partout au Canada et assurent le respect du programme.

Établir des procédures normalisées en lien avec la salubrité des aliments

Tous les producteurs laitiers doivent établir des procédures normalisées (PN) pour accroître la salubrité des aliments dans leur ferme. Ces PN sont notamment :

  • Des procédures de traite, qui comprennent des exigences telles que la désinfection des trayons avant la traite et le rejet du lait anormal;
  • Des procédures pour le traitement des animaux;
  • Des procédures pour le transport des animaux.

Limiter le risque de contamination accidentelle du lait

En vertu de proAction et d’autres règlements pertinents, tous les pesticides et engrais chimiques doivent être étiquetés et entreposés à l’écart des animaux et de la laiterie. Les produits de nettoyage doivent être entreposés de manière adéquate à l’écart des animaux et de l’équipement de traite.

L’eau de l’étable est analysée par un laboratoire indépendant chaque année afin de s’assurer qu’elle est potable. De plus, des professionnels indépendants évaluent les systèmes de lavage de l’équipement de traite et de refroidissement pour chaque ferme, chaque année.

Protéger l’approvisionnement contre les bactéries nuisibles

Afin de limiter la croissance de bactéries nuisibles, tout le lait est entreposé à la ferme à une température de 1 à 4 degrés Celsius dans des réservoirs à lait en acier inoxydable. Plus de 70 % des fermes sont équipées d’un thermographe (enregistreur de température) qui envoie une alarme au producteur si le lait n’est pas à la température adéquate.

Assurer l’utilisation sécuritaire des antibiotiques

Les producteurs laitiers prennent de nombreuses mesures pour s’assurer que les antibiotiques sont utilisés avec prudence et sont proactifs dans la protection de la salubrité de l’approvisionnement en lait.

  • Les producteurs travaillent en collaboration avec les vétérinaires afin de déterminer les meilleures mesures à prendre pour traiter les animaux malades.
  • Les antibiotiques sont administrés uniquement par des professionnels formés.
  • Les ordonnances sont documentées à la ferme et maintenues dans un registre permanent.
  • Les médicaments destinés aux vaches sont administrés conformément à l’étiquette ou à l’ordonnance du vétérinaire.
  • Tous les traitements sont consignés afin de respecter la période de retrait du lait, et les animaux vendus sont gardés à la ferme jusqu’à ce que la période de retrait de la viande soit écoulée.
  • Les vaches traitées sont visuellement identifiées afin que leur lait soit séparé de celui des autres.
  • Les antibiotiques sont entreposés à une température et dans des conditions appropriées.
  • De plus, tout le lait est testé afin de déceler la présence d’antibiotiques avant d’être transformé.
Dernière mise à jour: 20/12/08

Voir plus de Cibles & Réalisations