Salubrité des aliments

Les producteurs laitiers canadiens travaillent assidûment afin de prévenir et de réduire les risques et dangers en matière de salubrité des aliments dans leur ferme, démontrant ainsi que la viande et le lait canadiens sont produits de manière sécuritaire.

Cible

Réalisation

Toutes les fermes auront l'accréditation du programme Lait canadien de qualité d'ici l'automne 2015

  • 99 % des fermes sont présentement certifiées
  • 76 agents de validation évaluent les fermes afin d'assurer le respect des exigences et d’en attester

Les producteurs laitiers minimisent le risque de contamination accidentelle du lait

  • Les pesticides et les engrais commerciaux sont identifiés et entreposés à l'écart des animaux et de la laiterie
  • Les produits de nettoyage sont entreposés de manière adéquate à l'écart des animaux et de l'équipement de traite
  • Un échantillon d'eau de l'étable est analysé en laboratoire chaque année afin de s'assurer qu'elle est potable
  • Des professionnels indépendants évaluent les systèmes de lavage de l'équipement de traite et de refroidissement pour chaque ferme, chaque année

Le lait est conservé au froid afin de minimiser la croissance des bactéries

  • Le lait est conservé à la ferme dans des réservoirs en acier inoxydable à une température de 1 °C à 4 °C
  • 70 % des fermes sont équipées d'un thermographe qui envoie une alarme au producteur si le lait n'est pas à la température adéquate

Tous les producteurs laitiers disposent de procédures normalisées qui accroissent la salubrité des aliments dans leur ferme

  • Les producteurs laitiers portent couramment des gants pour traire les vaches
  • Les producteurs laitiers désinfectent les trayons avant la traite
  • Les producteurs laitiers inspectent visuellement le lait avant la traite
  • Après la traite, les trayons sont trempés d’une solution qui protège la santé du pis

Les producteurs laitiers font un usage responsable des antibiotiques

  • Les médicaments destinés aux bovins sont utilisés conformément à l'étiquette / à l'ordonnance du vétérinaire
  • Tous les traitements sont consignés afin de respecter la période de retrait pour la viande ou le lait
  • Les ordonnances sont documentées à la ferme et maintenues dans un registre permanent
  • Les vaches traitées sont visuellement /électroniquement identifiées afin que leur lait soit séparé de celui des autres
  • Les antibiotiques sont entreposés à une température appropriée
  • Les antibiotiques sont administrés uniquement par des gens formés
  • Les animaux sont gardés à la ferme jusqu'à ce que la période de retrait pour la viande soit écoulée

Le lait est testé afin de s'assurer qu'il ne contient aucun résidu avant d'être vendu

  • Lors de chaque collecte, les transporteurs prélèvent des échantillons de lait afin de réaliser des analyses anonymes dans des laboratoires autorisés
  • Tout le lait est contrôlé dans le but de détecter la présence de plusieurs antibiotiques avant d'être accepté par l'usine de transformation
  • Dans les rares cas où un résultat positif est obtenu pour la présence de résidus d'antibiotiques, le chargement en entier est rejeté – la ferme responsable doit payer pour le chargement en entier, et se voit imposer une amende élevée
Dernière mise à jour: 18/04/2016

Voir plus de Cibles & Réalisations