Envers la salubrité alimentaire

Au Canada, la production laitière est conforme à des normes de salubrité et de qualité qui comptent parmi les meilleures au monde.

Les producteurs laitiers canadiens instaurent un programme de salubrité des aliments sur leurs fermes. Connu sous le nom Lait canadien de qualité (LCQ), ce programme aide les producteurs à prévenir et à réduire les risques liés à la salubrité des aliments à leur ferme par les méthodes suivantes :

  • Le refroidissement et l’entreposage adéquats du lait;
  • Le transport sécuritaire des bovins laitiers;
  • La surveillance étroite de l’utilisation de médicaments et de produits chimiques pour la prévention des résidus dans le lait;
  • L’assainissement rigoureux de l’équipement de traite et épuration de l’eau de lavage.

Tout le lait produit dans les fermes canadiennes est testé pour vérifier qu’il n’y ait pas de résidus d’antibiotiques. Si le lait contient des résidus, il est jeté (pas vendu). Le résidu est retracé à la ferme d’origine et une pénalité financière s’applique au producteur coupable, qui doit aussi payer pour les dépenses reliées à l’élimination du lait. La qualité est rentable pour le producteur de lait, tout résidu ne l’est pas!

Ajoutons que, même si elle est utilisée aux États-Unis, la somatotrophine bovine recombinante (Stbr), une hormone de croissance artificielle pour les vaches laitières est interdite au Canada.

Apprenez-en plus sur proAction


Chargement...