Réduction des gaz à effet de serre

La production d’énergie renouvelable à la ferme est un autre champs d’intérêt pour les producteurs : production et utilisation de biodiesel, biodigesteur pour transformer le méthane du fumier en énergie pour chauffer et éclairer la ferme et la maison, l’utilisation de panneaux solaires ou de moulins à vent; ce sont toutes des technologies qui favorisent une diminution de l’impact des producteurs sur l’environnement.

Les producteurs laitiers ont à cœur l’amélioration de la génétique et de l’alimentation de leurs animaux. La recherche a grandement contribué à améliorer notre compréhension des besoins des vaches laitières et a permis d’accroître l’efficacité de la production de lait au Canada. Ainsi, les producteurs ont besoin d’une moins grande superficie de terre et d’autres ressources – comme l’eau ou les fertilisants - pour atteindre leurs objectifs de production. Ainsi, il faut aujourd’hui 50 % moins de vaches pour produire suffisamment de lait pour les Canadiens qu’il y a 40 ans. Le résultat pour l’environnement? Moins de production de méthane et de fumier, ce qui contribue à la diminution des émissions de gaz à effet de serre en provenance des fermes laitières.

Au Canada, les producteurs de lait ont déjà dépassé la cible de Kyoto qui était de réduire les gaz à effet de serre de 6% sous le niveau de 1990. Entre 1990 et 2003, les émissions de gaz à effet de serre provenant des vaches laitières ont diminué de 12% et elles continuent de diminuer de 1% par an.

Apprenez-en plus sur proAction


Chargement...