Les producteurs laitiers prennent grand soin de la terre

20 Avril 2018
Mots clés connexes : Jour de la Terre, environnement, proAction
Catégorie :
Production agricole

Le 22 avril, nous célébrerons le Jour de la Terre en reconnaissant qu’une ferme laitière en santé a besoin d’une planète en santé. Au Canada, nous avons la chance d'avoir des terres fertiles qui nous permettent d’offrir des produits alimentaires salubres, nutritifs et délicieux. En tant que producteur laitier et fier Canadien, je suis reconnaissant de la générosité de la terre où je vis et j’exerce mon métier.

À titre de producteur laitier et de président du comité sur l’environnement de proActionMD, le programme à la ferme de garantie aux consommateurs des PLC, je souhaite tout particulièrement protéger et préserver les terres qui nous nourrissent. Je vis à l’Île-du-Prince-Édouard, tout près de la côte, où nous faisons face à des difficultés environnementales particulières, incluant l’érosion des sols. Nous prenons ces enjeux au sérieux et y remédions en laissant des zones tampons riveraines et gazonnées entre les terres et la mer, ce qui permet de réduire les pertes de sol et d'éléments nutritifs dans l’eau. Notre ferme est dotée de panneaux solaires et d’une éolienne pour exploiter l’énergie du soleil et du vent, et ainsi réduire notre empreinte environnementale.

Je ne suis pas le seul à adopter de telles pratiques. J’ai rencontré des producteurs laitiers de partout au pays qui montrent eux aussi un profond attachement à l’égard de leurs terres. Pour préserver et améliorer la terre qu’ils cultivent, les producteurs ont recours à une variété de techniques agronomiques bénéfiques, comme la rotation des cultures, la culture sans labour et l’agriculture de précision. Cela permet d’apporter les éléments nutritifs du sol aux plantes et de limiter le ruissellement et le lessivage du sol. Certains ont également installé des panneaux solaires et des éoliennes, et quelques-uns ont même installé des biodigesteurs pour capter l’énergie et la renouveler, compensant ainsi une partie de l’énergie non renouvelable utilisée. Les producteurs gèrent les milieux humides afin d’améliorer la biodiversité et de vivre en harmonie avec la nature qui les entoure. En tant que producteurs laitiers canadiens, nous sommes fiers de la diminution continue de notre empreinte carbone. Cette dernière, calculée par litre de lait, a diminué de 28 % entre 1990 et 2015.

Les producteurs sont depuis longtemps reconnus comme étant engagés à préserver à améliorer la terre. À cet égard, je suis impatient de voir cet engagement prendre de l’ampleur, alors que nous poursuivons l’élaboration du volet Environnement de notre programme de certification à la ferme. Ce programme permet de vérifier nos pratiques à la ferme afin qu’au fil du temps, nous puissions mieux mesurer les progrès que nous réalisons vers une durabilité améliorée de la production laitière.

Échanger avec
vos amis

Vous aimez lire Le blogue laitier? Faites-le connaître à vos amis!

Contribuer au
blogue laitier

Vous souhaitez vous exprimer sur la production laitière au Canada? Pourquoi ne pas rédiger un billet qui sera publié sur Le blogue laitier?

Communiquez avec nous
Apprenez-en plus sur proAction


Chargement...