Réponse aux commentaires de Bernier au sujet de la gestion de l’offre

10 Avril 2018
Mots clés connexes : gestion de l'offre, Maxime Bernier
Catégorie :
Politique agricole

Je tombe dans le piège! Eh oui, je vais attirer l’attention sur les supputations de Maxime Bernier concernant la gestion de l’offre, alors qu’il se prépare à publier un bouquin intitulé Ma vision pour le Canada.

L’ex-candidat défait à la chefferie du Parti conservateur du Canada semble tenter de se refaire une image politique en s’attaquant à la gestion de l’offre. Quoi de mieux que de s’en prendre aux nombreuses familles agricoles qui, tous les jours, œuvrent sans relâche à nous offrir des produits de qualité, en les accusant de « profiter » du système? C’est gros, vous en conviendrez.

Toutefois, lorsqu’on cherche à faire oublier notre appui au Président Trump et notre maladresse avec des documents gouvernementaux classés secrets, ou encore certaines de nos fréquentations, il faut « y mettre le paquet ».

M. Bernier témoigne à nouveau de son manque de jugement, ou de son habileté à occulter des faits, pourtant rendus connus grâce à des études sérieuses et publiques. Par exemple, de nombreuses subventions sont directement versées au secteur laitier des États-Unis, ce qui n’est pas le cas chez nous. Les consommateurs américains paient donc deux fois leurs produits : par l’intermédiaire de leurs impôts et à la caisse enregistreuse.

À l’heure où de nombreuses industries canadiennes sont dans la mire de l’administration américaine, la sortie apparemment calculée de M. Bernier pour son autopromotion politique semble, au mieux, malvenue. En d’autres temps, on l’aurait qualifiée de séditieuse!

Échanger avec
vos amis

Vous aimez lire Le blogue laitier? Faites-le connaître à vos amis!

Contribuer au
blogue laitier

Vous souhaitez vous exprimer sur la production laitière au Canada? Pourquoi ne pas rédiger un billet qui sera publié sur Le blogue laitier?

Communiquez avec nous
Apprenez-en plus sur proAction


Chargement...