Pourquoi contribuer à ce que les producteurs laitiers canadiens soient des cibles?

30 Juillet 2018

Il ne fait aucun doute que Martha Hall Findlay, en ciblant les producteurs laitiers et la gestion de l’offre, obtiendrait l’approbation du président Trump.

Plutôt que de prétendre que les producteurs laitiers travaillants sont de riches multimillionnaires, elle pourrait aller passer du temps sur une ferme laitière canadienne. Elle réaliserait qu’une ferme laitière est une exploitation complexe dans laquelle il faut continuellement investir des sommes considérables – et que la plupart des investissements sont en fait financés par des prêts. Afin d'obtenir une partie de la valeur en argent de leurs actifs, les producteurs devraient vendre leur ferme et se retirer complètement du secteur, sans donner la chance à la génération suivante de prendre la relève. Comment une telle situation peut-elle être considérée comme durable?

Chaque ferme est une petite entreprise, mais ce qui unit tous les producteurs laitiers est leur amour pour l’agriculture, pour leurs animaux et pour la terre. Le secteur laitier contribue à hauteur de 20 milliards de dollars au PIB du Canada et assure le maintien d’environ 221 000 emplois à temps plein répartis partout au pays.

Malgré les propos alarmistes de certains, la vaste majorité des Canadiens, 92 % en fait, se disent satisfaits de la qualité et du choix de produits laitiers offerts au Canada, et les deux tiers estiment que le prix de ces produits est raisonnable. Les Canadiens paient environ 1,50 $ par litre de lait frais, ce qui est une bonne affaire. En comparaison, le prix d’un litre de lait est de 1,83 $ en Nouvelle-Zélande, 1,57 $ en Australie, 1,77 $ en France et 2,58 $ en Chine, selon Nielsen.

Au-delà des prix à la consommation, il ne faut pas oublier que le secteur laitier des États-Unis est hautement subventionné, ce qui signifie que les consommateurs américains paient deux fois pour leurs produits laitiers : une fois en magasin, puis à nouveau par l’entremise de leurs impôts.

Le modèle canadien permet aux producteurs laitiers d’ici de gagner honnêtement leur vie tout en fournissant aux familles canadiennes du lait et des produits laitiers de qualité, locaux et abordables. Notre système, nous pouvons tous en être fiers.

Échanger avec
vos amis

Vous aimez lire Le blogue laitier? Faites-le connaître à vos amis!

Contribuer au
blogue laitier

Vous souhaitez vous exprimer sur la production laitière au Canada? Pourquoi ne pas rédiger un billet qui sera publié sur Le blogue laitier?

Communiquez avec nous
Apprenez-en plus sur proAction


Chargement...