Les PLC réagissent à la déclaration ministérielle du PTP-11

11 Novembre 2017
Mots clés connexes : PTP, ALÉNA
Catégorie :
Politique agricole

Selon la déclaration ministérielle publiée aujourd'hui lors des pourparlers sur le PTP-11 à Da Nang au Vietnam, aucun accord n'a été conclu sur un accord PTP-11, auquel les États-Unis ne participent pas. Les ministres des pays participants ont indiqué qu'ils continueront à essayer de résoudre plusieurs questions en suspens avant la conclusion d'un accord – dont l’échéancier reste incertain. Bien que les Producteurs laitiers du Canada (PLC) ont apprécié voir le premier ministre rester ferme pour un meilleur accord, nous sommes déçus que les concessions d'accès au marché pour l'agriculture n'aient pas été mentionnées.

L'accord initial, qui incluait les États-Unis, comprenait une concession d'accès au marché de 3,25% du marché canadien des produits laitiers. Les PLC estiment que cela représente une perte pouvant aller jusqu'à 246 millions de dollars par année, à perpétuité. Compte tenu du retrait des États-Unis de l'accord, les PLC estiment que le gouvernement canadien doit s'assurer que les concessions initiales d'accès au marché des produits laitiers soient recalibrées pour refléter ce retrait de la plus grande économie mondiale.

Les Producteurs laitiers du Canada croient fermement qu’il est important que notre gouvernement s'assure que les résultats de tout accord commercial sont bons pour le pays dans son ensemble. D'après ce que nous comprenons, le premier ministre ne croit pas qu'un éventuel accord du PTP-11 remplisse ces critères. Si les rapports sont exacts, il a fallu beaucoup de courage au premier ministre pour faire ce qu'il a fait face à la pression internationale. Il faudra encore plus de courage pour veiller à ce que le Canada obtienne un accord équitable et recalibré, qui reflète le retrait des États-Unis.

En adoptant cette position, le premier ministre a clairement fait savoir à nos partenaires du PTP et de l'ALÉNA que sa priorité est le Canada et son économie, et que le Canada ne se laissera pas intimider.

Au nom de tous les producteurs laitiers canadiens, merci, M. le Premier Ministre de votre leadership et de votre volonté de conclure le meilleur accord possible pour le Canada - y compris des concessions d'accès au marché recalibrées reflétant le retrait des États-Unis de l'accord. Les PLC continueront de suivre de près la situation.

Échanger avec
vos amis

Vous aimez lire Le blogue laitier? Faites-le connaître à vos amis!

Contribuer au
blogue laitier

Vous souhaitez vous exprimer sur la production laitière au Canada? Pourquoi ne pas rédiger un billet qui sera publié sur Le blogue laitier?

Communiquez avec nous
Apprenez-en plus sur proAction


Chargement...