Engagés dans leur communauté

9 Juin 2017
Mots clés connexes : Ontario, Canada 150
Catégorie :
Événements

Afin de souligner le 150e anniversaire du Canada, les Producteurs laitiers du Canada ont produit un livre intitulé Les producteurs laitiers, des racines pour l’avenir. Celui-ci rend hommage à la tradition laitière canadienne et met en lumière les contributions que les producteurs laitiers ont apportées à l’émergence du Canada en tant que nation.

Télécharger le livre ici .

Au fil des turbulences qui ont secoué le 20e siècle, quatre générations de la famille Wert ont prêté main-forte aux habitants du village d’Avonmore, en Ontario. La ferme des Wert existait avant la naissance du Canada, et les grands événements historiques qui ont façonné la nation ont également contribué à modeler le patrimoine de la famille.

Les destins entrecroisés de la famille Wert et du village d’Avonmore se sont accomplis au gré de deux guerres mondiales, de la Grande Dépression et des aléas de la vie. Pendant la Première Guerre mondiale, Hattie a aidé à nourrir de nombreux jeunes hommes de la région enrôlés dans l’armée avant qu’ils quittent pour l’entraînement. Puis, durant la Dépression, Hattie s’est retrouvée, une fois de plus, à fournir des repas aux hommes qui se déplaçaient par l’entremise de convois de trains dans l’espoir de trouver du travail. L’entente tacite prévoyait que la famille fournisse le repas du soir aux hommes qui pouvaient ensuite dormir dans l’étable seulement s’ils s’engageaient à quitter les lieux au lever du jour.

La Seconde Guerre mondiale a entraîné des pénuries de main-d’oeuvre dans les fermes, puisque la plupart des hommes étaient partis se battre outre-mer. Sesel, le fils d’Hattie alors âgé de 16 ans, s’est donc rendu dans l’Ouest pour aider aux récoltes.

Au cours de l’automne 1953, les membres de la communauté d’Avonmore se sont mobilisés pour venir en aide aux Wert quand la catastrophe a frappé leur ferme. Sesel et Mavis venaient tout juste de se marier et de reprendre les rênes de la ferme familiale quand un incendie électrique a détruit l’étable, ravageant au passage l’ensemble des réserves d’aliments dont le couple avait besoin pour nourrir son bétail pendant l’hiver.

Les nouveaux mariés évaluaient leurs options quand des bénévoles du village ont offert de les aider à traire leurs vaches le matin et l’après-midi. Un soir, les voisins leur ont rendu visite. « Ils avaient déjà amassé de l’argent et du foin, et tout le monde avait offert de nous donner un coup de main. Nous n’avions pas vraiment le choix, admet Mavis. Les voisins ont décidé pour nous. »

Grâce au soutien de la communauté, y compris celui du pasteur du village, l’étable a été reconstruite et la ferme a été sauvée pour la génération suivante. « Si ce n’avait été de ces voisins, peut-être que nous ne serions pas assis ici aujourd’hui ! » lance Nancy Wert.

L’avènement de la gestion de l’offre a donné lieu à une ère de stabilité économique jusqu’alors inconnue des producteurs canadiens. Cette stabilité a permis aux producteurs laitiers d’investir dans de nouvelles technologies visant à améliorer leur exploitation agricole.

En 2005, les Wert ont construit une nouvelle étable à stabulation libre, et ils continuent d’apporter des améliorations à leurs installations aujourd’hui.

La technologie, en plus d’évoluer et de permettre aux producteurs de devenir plus efficaces, a favorisé la durabilité en matière économique, environnementale et éthique. Cet état de fait est unique au système laitier canadien. Cette stabilité permet aux producteurs laitiers de soutenir des programmes comme proAction, l’initiative de développement durable de l’industrie.

Tandis que Jim veille aux opérations quotidiennes, Nancy s’occupe de la comptabilité et prend soin des veaux. Maintenant que ses fils sont plus vieux, elle parle avec humour de la façon dont son rôle a évolué. « Je prends désormais soin des veaux pour assouvir mon instinct maternel. Les petits dont je m’occupe ont maintenant quatre pattes au lieu de deux jambes ! »

Les progrès technologiques et une industrie laitière stable ont aidé les fermes comme celle de la famille Wert à demeurer viables au 21e siècle. « Je crois que l’avenir est très prometteur » dit Jim.

Échanger avec
vos amis

Vous aimez lire Le blogue laitier? Faites-le connaître à vos amis!

Contribuer au
blogue laitier

Vous souhaitez vous exprimer sur la production laitière au Canada? Pourquoi ne pas rédiger un billet qui sera publié sur Le blogue laitier?

Communiquez avec nous
Apprenez-en plus sur proAction


Chargement...