Affronter ses peurs afin de réaliser ses rêves

24 Mars 2016
Mots clés connexes : Advancing Women
Catégorie :
Événements

Au cours de la semaine, le Blogue laitier publiera les essais des gagnants du concours Advancing Women Conference Ouest, un concours organisé par les Producteur laitiers du Canada. Nous avons demandé aux femmes des provinces de l’Ouest de répondre a une des deux questions 1) Quel est le plus grand obstacle à surmonter pour les femmes qui visent une carrière en agriculture et comment avez-vous surmonter ce problème, ou 2) Quel est le principal problème auquel fait face le secteur agricole aujourd'hui.

La société nous porte à croire que l'agriculture est typiquement dominée par les hommes. Or, cela diminue les probabilités que des femmes deviennent productrices. Je crois que la peur de l'échec est l'un des plus grands obstacles que doivent affronter les femmes qui se lancent en agriculture.

En effet, nous nous mettons une pression supplémentaire sur les épaules lorsque nous choisissons d'entamer une carrière en agriculture. Nous devons réussir afin de prouver à la société que l'agriculture n'est pas une industrie réservée aux hommes. Cette pression additionnelle nous motive non seulement à réussir et à nous acquitter le mieux possible de notre travail, mais renforce notre détermination à nous prouver que nous pouvons réussir, malgré les normes culturelles. La pression associée à l'opinion de la société, si on ne la met pas en perspective, peut devenir un obstacle insurmontable pour de nombreuses femmes. La peur de l'échec peut nous figer sur place. À mon avis, en ne prenant pas le risque de plonger dans le monde de l'agriculture, on peut rater une occasion incroyable. Adopter ce merveilleux mode de vie et rencontrer des gens fabuleux ne sont que quelques-uns des avantages de l'agriculture.

En tant que femme célibataire et propriétaire exploitante de ma ferme laitière, j’ai la ferme conviction qu'une femme peut connaître autant de succès qu’un homme. Nous sommes tous des êtres humains, nous faisons des erreurs et avons peur de nous tromper, mais lorsque cela arrive, nous espérons apprendre de ces erreurs, aller de l’avant et essayer à nouveau.

Il faut croire en soi, être capable de demander de l'aide, avoir un plan d'affaires solide et travailler dur pour chasser le doute de l'échec. Je construis ma confiance chaque année en étant bien épaulée, en établissant des objectifs, en prenant des décisions, en apprenant de mes erreurs, en payant mes factures et en célébrant les petites réalisations. Ces petites réussites me prouvent que je peux exploiter une ferme laitière avec succès, même si les chances ne sont pas de mon côté. En investissant dans le système de gestion de l’offre canadien, je profite d'une stabilité et d'une sécurité. Par ailleurs, j’ai décidé d’inscrire mon troupeau au programme d’amélioration des troupeaux, ce qui me permet de savoir où se situe la production laitière de mon troupeau et de comparer ma ferme avec d'autres. Puisque j’obtiens un bon rendement de gestion et des MCR élevées, je sais que je suis sur la bonne voie et que mon exploitation est efficace. De plus, faire classifier mes vaches par Holstein Canada me permet de vérifier que j'élève le bon type de vaches et que celles-ci offrent un bon rendement et dureront longtemps. En m'entourant d'autres agriculteurs accomplis, de vétérinaires, de nutritionnistes et de comptables, je ne peux qu'accroître mes connaissances grâce à leur expertise. Et en utilisant les outils disponibles et en m'entourant des bonnes ressources, je peux être rassurée quant à mon efficacité et à ma prospérité. Les vaches sont ma passion. C'est un privilège pour moi de pouvoir vivre de mon travail auprès des vaches.

Les erreurs et les échecs font partie de la vie. C’est en surmontant ses peurs, en prenant des risques et en faisant partie de cet univers agricole que l’on peut réaliser ses rêves!

Échanger avec
vos amis

Vous aimez lire Le blogue laitier? Faites-le connaître à vos amis!

Contribuer au
blogue laitier

Vous souhaitez vous exprimer sur la production laitière au Canada? Pourquoi ne pas rédiger un billet qui sera publié sur Le blogue laitier?

Communiquez avec nous
Apprenez-en plus sur proAction


Chargement...